Accueil
A propos
FAQ
Abonnez-vous
au magazine
Commandez les
anciens magazines
La boutique
Science&Vie
Contactez-nous
Mentions légales
CGV
Présentation du dossier

MATIERE NOIRE

Dans le cosmos, les astronomes ont observé que des astres subissent des effets de la gravitation sans qu’aucune matière visible n’en soit à l’origine. Cette gravitation doit donc être exercée par une matière qui n’émet aucune énergie mesurable : la matière noire. Aussi noire, que mystérieuse.

Les grands articles
La liste des liens des articles est classée par ordre d'apparition dans le texte.

La matière noire indispensable
Personne n’en a jamais vu et sa nature demeure totalement inconnue. Pour autant, la matière noire semble indispensable pour interpréter nombre d’observations astrophysiques et cosmologiques. Et comment ne pas croire à l’existence de cette composante sombre de la matière, alors que les spécialistes sont désormais capables de cartographier sa répartition dans l’univers. De même qu’ils traquent ses effets jusqu’au cœur des galaxies.

Une nature totalement inconnue
85 % du contenu en matière de l’univers seraient composés d’une matière totalement inconnue. Est-elle constituée de particules que seules peuvent concevoir des théories spéculatives, au-delà du « modèle standard », actuelle théorie des particules élémentaires ? Particules qu’ils essaient de mettre en évidence grâce à des détecteurs enfouis sous la terre ou bien en les engendrant dans les collisions au sein d’accélérateurs géants.

Se passer de la matière noire ?
Insaisissable, la matière noire ? Et si c’était par qu’elle n’existait pas, se demande plusieurs spécialistes ? Les astrophysiciens déduisent sa présence des lois de la gravitation proposées par Newton puis Einstein, mais peut-être ces lois ne sont-elles pas les bonnes... En 1983, le physicien israélien Mordehai Milgrom a ainsi proposé une théorie modifiée de la gravitation, MOND, avec laquelle on peut expliquer plusieurs des anomalies gravitationnelles observée sans recourir à la matière noire. Et d’autres scientifiques pensent qu’il est possible de comprendre l’ensemble de l’histoire de l’univers sans invoquer une hypothétique composante sombre.

Tous les articles sur le sujet
Titre
Année
Type
Discipline
 
1178 2015 Echo Astronomie Astrophysique Astronautique
1172 2015 Echo Physique Chimie
1171 2015 Article Astronomie Astrophysique Astronautique
1171 2015 Article Astronomie Astrophysique Astronautique
1169 2015 Echo Astronomie Astrophysique Astronautique
1160 2014 Echo Astronomie Astrophysique Astronautique
1156 2014 Echo Astronomie Astrophysique Astronautique
1155 2013 Forum Physique Chimie
1152 2013 Article Physique Chimie
1150 2013 Article Astronomie Astrophysique Astronautique